• I__G I V E__M Y__F I R S T__L O V E__T O__Y O U
    僕の初恋をキミに捧ぐ

     

    "Si je devais te rencontrer de nouveau, tout en sachant qu'une telle tristesse m'attend, ça ne me poserais pas de problème. Je serais à nouveau amoureuse de toi"___________________________i____________________________ -Mayu


    __[RE-POST] I give my first love to you / j-film[RE-POST] I give my first love to you / j-film[RE-POST] I give my first love to you / j-film

    Film Japonais_____Drame, Romance_____2009_____2h02_____Adapté d'un manga

    Synopsis : Takuma est un jeune garçon qui a des problèmes de coeur, il est donc obligé de se faire suivre par un cardiologue, qui a lui-même une fille, Mayu. Dès leur plus jeune âge, les deux enfants se lient d'amitié et même d'amour l'un pour l'autre, jusqu'au jour où le cardiologue annonce que le jeune garçon ne vivra pas passé l'âge de 20 ans. Un peu plus tard, Takuma promet à Mayu qu'il se mariera avec elle (à l'âge de 20 ans). Les années passent et le moment arrive; Takuma fait tout pour honorer sa promesse tandis que Mayu essaye de le protéger à tout prix.

    Mon avis : Ce film est une perle. Je l'ai vu sous la recommandation de Crazy-of-life-x et je la remercie du font du cœur. I give my first love to you, est à la base un manga du nom de Boku no Hatsukoi wo Kimi ni Sasagu (publié en France sous le nom de My first love chez Soleil) que je n'ai malheureusement pas lu (peut-être pour bientôt?) et concerne l'histoire d'amour de Mayu et Takuma. La scène d'ouverture du film est sans doute la plus belle que j'ai pu de voir de tous les films que je connais. Enfant, Mayu apprend que Takuma ne vivra pas pas longtemps et font en larme, c'est alors que Takuma lui promet qu'à l'âge de 20 ans, ils se marieront. Dès lors le film démarre. Je n'ai pas beaucoup de chose à dire pour une fois, mis à part que c'est un rendez-vous avec la dépression. Dès le départ, nous savons que c'est un drame et que l'on ne peut pas s'imaginer une autre fin que la plus triste possible. J'ai lâché beaucoup de larmes (moins que devant Koizora, mais pas mal quand même). La relation des personnages n'est pas platoniques, Mayu a du caractère, j'aime ça. Il n'y a pas beaucoup d'action mais des évènements suffisent pour nous tenir en allène jusqu'à la fin décisive. Ils n'y a pas beaucoup de personnages secondaires, mais ce n'est pas un manque car le peu qu'il y a à su me charmer et l'on peut d'avantage se concentrer sur nos deux protagoniste sans se disperser plot principal. L'on traverse des étapes normales dans une relation amoureuse, mais d'un point de vue dramatique. Ils font tout pour que chaque moment passé ensemble soit inoubliable, mais pensent aussi l'un à l'autre. Ils ne veulent pas se faire souffrir. J'ai particulièrement aimé le personnage de Kou Suzuya, bien qu'énervant au début, au fur et à mesure on apprend à le connaître et j'ai vraiment pleuré pour lui. Et il a quand même vraiment fait évoluer la relation de Mayu et Takuma, parce qu'au début, j'ai cru que j'allais en prendre un pour taper sur l'autre. Et Takuma est sans doute le personnage que j'aimais le moins, ses réactions parfois compréhensives (ne voulant pas faire souffrir Mayu) mais aussi incompréhensives et son caractère souvent lourd (c'est un avis personnel, ne vous fiez pas à ce que je dis, vous aller peut-être l'adorer?). Pour finir, le jeu d'acteur est particulièrement bon avec Inoue Mao (Hana Yori Dango svp) en tant qu'actrice de Mayu ça ne se refuse pas. Dans mes souvenirs, ça ne paraissait pas surjoué, juste tout comme il le faut. Peut être par contre que le film va un peu vite ? Mais comme je n'ai pas lu l'œuvre originale je ne peux pas juger de manière objective. En conclusion, un très bon film que je conseil avec une bonne boîte de mouchoir pour les personnes sensibles._______________i____________i___i______________i__________8.5/10

    Crazy-of-life-x : I give my first love to you est mon film japonais favoris. Il a quelque chose de spécial, je n'aime pas regarder les tragédies d'habitude parce qu'on connait la fin trop vite, mais là ce film est si émouvant. Je pleure en moins de 5 minutes après le début à chaque fois et j'ai du le voir au moins 6 fois 'autant que L.O.L donc c'est pour vous dire). Les personnages sont attachant, ils ont vraiment tous un caractère précis et je pense que c'est ce qui rend le film plus vivant. Avec Eloïse, on le compare souvent à Koizora, qu'elle trouve mieux. Personnellement ce n'est pas mon cas, je préfère celui-ci et ça vient sans doute de ça, du fait que les personnages soient vivant. Conseil, pour regarder ce film en entier, il faut enlever tout objet dangereux se trouvant à proximité de vous (tendance suicidaire) et prendre un bonne grosse boîte de mouchoir. Un rouleau de papier toilette s'il le faut.
    19/20

    En recommandation avec une boîte de mouchoir.
    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • Partager via Gmail

    votre commentaire
  • ! Les review sont écrite avec des spoils, je n'avais pas le choix si je voulais pouvoir faire de bonnes critiques. !
     
    REVIEW DE MES DERNIERS VISIONNAGES /HOPE /
    Un film qui m'a bouleversé autant que Silenced ou Children.  So Won est une petite fille de 8 ans qui vit avec ses deux parents très occupés. Le père fait de longues heures au travail et ne s'occupe guère de sa petite fille ou de sa femme, une fois rentré. La mère, quant à elle, s'occupe d'une petite boutique et tâche d'élever sa fille au mieux. Mais avec un mari qui s'intéresse si peu à elle, elle préfère cacher sa nouvelle grossesse... Un matin, la petite So Won part seule à l'école, sous la pluie avec son parapluie jaune, bien que sa mère lui propose de l'accompagner. Légèrement en retard, son seul conseil sera alors de suivre la grande route et de ne surtout pas prendre de raccourci. Malheureusement, So Won va faire une mauvaise rencontre devant son école. La petite fille se fait kidnapper et agresser sexuellement. 
    Déjà, on s'entend au pire rien qu'en lisant le synopsis. J'aime vraiment les films de drame, ça me passionne. Dans Hope, contrairement a Silenced ou Children, ce n'est pas "l'enquête" le plus important, c'est la relation familiale entre So Won et ses parents après ce drame. Nous pouvons observer a quel point la mère est bouleversé par la situation, et qu'elle en veut à tout le monde. Puis, en parallèle, le père qui se rend compte à quel point sa fille compte pour lui, mais que leur lien est très faible, et veut tout faire pour nouer un lien très important avec elle. Il fait d'énormes efforts alors que sa fille ne veut plus lui parler. So won a, quant à elle, du mal à se remettre du drame, ce qui est normal, elle a des séquelles visible sur son corps, comme la poche sur son ventre car elle ne peut plus jamais allez au toilettes. Mais petit à petit, elle commence à se rouvrir avec l'aide d'une femme, qui a elle aussi perdue sa fille dû au même drame, et recommence à sourire et rire. Puis lorsque l'on voit ce que ses amis d'école ont fait pour elle, je trouve ça extrêmement touchant.  J'ai rarement vu un film avec une belle relation familiale, le seul que j'ai à l'esprit est Don't cry mommy. Il est rentré dans mon TOP 5 de mes films dramatiques préférés. En conclusion, ce film est une perles, je n'ai relevé aucuns éléments incohérents, tout est bien enchaîné, le temps ne paraît ni trop long, ni trop cours et le jeu d'acteur de la petite Lee Re ainsi que celui des parents est génial. 9.75/10
    _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ __
    REVIEW DE MES DERNIERS VISIONNAGES /REVIEW DE MES DERNIERS VISIONNAGES /CONFESSION OF MURDER /
    Un film policier, comme je les aime. Profitant des lois de son pays ou les prescriptions pour les affaires criminelles sont de 15 ans, un dénommé Lee Du Seok publie ses mémoires dans un livre intitulé « Je suis le meurtrier » ou il s'attribue la responsabilité d'une série de meurtres ayant eu lieu 17 années auparavant. Le détective Choi est persuadé que l'auteur est un imposteur, mais devant l'exactitude des détails relatifs aux divers crimes, il décide de reprendre l'affaire depuis le début... 
    En premier lieu, les acteur sont totalement géniaux. Park Si Hu, acteur de Lee Du Seok, est vraiment très beau. Jeong Jae Yeong est parfait dans son rôle, je n'aurais pas vu un acteur autre que lui. J'aime beaucoup ce film car pendant toute la première moitié du film (film que j'ai vu deux fois, et partie que je n'ai pas vu la première fois, je sais pas pourquoi d'ailleurs j'ai du faire une mauvaise manip' et le pire c'est que ça m'a pas dérangé) on nous monte une idée dans la tête, et pendant la seconde moitié, un élément perturbateur arrive qui nous fait douter de tout se qu'on avait vu jusque là. Je repproche cependant au film sa lenteur à commencer, devant mettre en place les éléments du film. Des personnages secondaire trop peu mis en valeur et des personnages inutiles. Comme je l'ai dit plus haut, j'ai beaucoup aimé les personnages principaux, néanmoins ils en font un peu trop pendant certaines scènes et des scènes d'actions quelque peut inutiles aussi, c'est toujours agréables d'en avoir, mais pour ce genre de film, il ne faut pas non plus trop abuser, certaines sont vraiment longues et ennuyante, en particulier la dernière. Mais, pour une fois j'ai vraiment beaucoup aimé la fin je l'ai trouvé très belle et touchante. Je voudrais aussi ajouter que ce n'est pas un film violent (par rapport au gif). En conclusion, ce film est bon et l'intrigue bien menée, cependant il ne fait pas parti de mon top, car j'ai trop de choses à lui reprocher, comme ses effets spéciaux par exemple. 8/10
     _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

    REVIEW DE MES DERNIERS VISIONNAGES /NO BREATHING /
    Une bonne tête d'affiche, un bon thème, quelque peu original pour le "no breathing" et sympathique je trouve. Le film nous parle de Wu Sang, un nageur national réputé. Il est travailleur et doué dans ce qu'il fait, obtenant la première place à chaque compétition. Suite à une bagarre avec un autre nageur, il est obligé de retourner à l'école pour se faire oublier. Won Il, fils d'un célèbre nageur connu pour son "No Breathing", capacité de nager sans respirer à longue distance, n'a pourtant aucune envie de suivre ses traces. C'est un élève médiocre qui n'a aucune ambition dans la vie. Renvoyé de son école, il obtient une chance de rentrer dans une école spécialisée dans la natation. 
    Avec Yuri des SNSD, Seo In Guk du drama Reply 1997 et de Lee Jong Seok du drama I hear your voice, il y avait de nombreuses raisons de parler de lui. J'ai apprécié le regarder, les acteurs sont beaux, jouent biens, rien à redire là dessus. Cependant, j'ai trouvé que le thème de la natation n'était pas assez exploité, et que le film était trop centré sur la romance et l'amitié. Trop peu de passage avec de la natation à mon goût, et l'acteur principal, bien qu'il ait un passé douloureux, a pour moi pris trop de temps avant de se décider et je trouve ça dommage. De plus, la fin qui est la "compétition" est trop rapide, je sais qu'il y a une certaine longueur à respecter, mais ils auraient pu faire mieux. Et le personnage de Jeong Dong n'était pas assez présent, je suis dégoûté j'ai eu un coup de cœur pour lui ! Pour finir, le comique est vraiment présent, ce qui donne une bonne touche de gaieté au film et j'ai vraiment beaucoup apprécié. En conclusion, un film léger, drôle avec une touche de drame agréable à visionner quand on a rien à faire ou à voir. 7/10 
    _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
     
    REVIEW DE MES DERNIERS VISIONNAGES /
    REVIEW DE MES DERNIERS VISIONNAGES /

    Psychometry /
    Un film avec Kim Bum, mon rêve. Une gamine est retrouvée morte après avoir disparu depuis plusieurs mois. Son bourreau l'avait conservée congelée avant de la jeter dans un champ. La police n'avait pas pris le cas au sérieux lors de sa disparition. Le policier Yang Choon Dong, mis à l'écart par ses supérieurs pour ses multiples frasques, voit là l'occasion de redorer son blason et prouver à tous ses collègues qu'il est aussi doué qu'eux. Durant son enquête, il réalise que la scène de crime est une fidèle reconstitution d'un graffiti qu'il avait vue sur un mur. Sauf que le suspect qu'il poursuit est loin d'être un simple graffiteur de l'ombre...

    Psychometry est un film qui parle de meurtres (oui, j'ai vraiment un problème avec ce genre de film) mais avec quelque chose de différentdes autres films policiers coréens que j'ai pu voir jusqu'à présent. Interprété par Kim bum et Kim Kang-woo, les deux personnages sont plutôt bon dans l'ensemble, ce n'est pas exceptionnel, mais ils traînent tous les deux un passé douloureux dernière eux qui sera peu à peu révélé quand leur relation s'approfondira. Kim Jun peut voir une partie des souvenirs d'une personne juste touchant sa main, j'ai trouvé  étrange de donner une touche fantastique à un film policier mais il c'est avéré que ce n'était pas de trop. Choon Dong est quand à lui un policier raté. Il a toujours été le plus médiocre mais il va s'intéresser de près et va même être le seul à enquêter lorsque la première fillette disparaît, mais en finissant par laisser tomber, jusqu'à ce que le corps soit trouvé et qu'il soit retiré de l'affaire. Je pense que le film aurait été mieux si l'histoire c'était plus focalisé sur les meurtres plutôt qu'à l'amitié entre nos deux hommes, car je suis sûr que ce film aurait pu être dix fois plus intéressant bien que je l'ai apprécié car les éléments restes flous à la fin, sans vraiment connaître le pourquoi du comment. C'est dommage. La petite joue réellement bien, suffisamment pour qu'on s'attache à elle alors qu'elle ne parle presque jamais et qu'elle est peu présente malgré son rôle important. En conclusion, ce n'est pas une perle du cinéma coréen, mais c'est un film vraiment agréable à regarder avec des personnages attachants et une intrigue pas trop mal foutue. 7.50/10
    Partager via Gmail

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique