• Nier: Automata est un jeu vidéo de type action-RPG développé par PlatinumGames et édité par Square Enix, sorti le 23 février 2017 au Japon. Je tiens particulièrement à vous parler de ce jeu puisqu'il m'a réellement marqué, à tel point que je pourrais le considérer comme l'un de mes jeu préféré. L'histoire prend place dans un avenir lointain… Des envahisseurs venus d’un autre monde attaquent sans crier gare, déchaînant une nouvelle menace : des armes dévastatrices, connues sous le nom de « formes de vie mécaniques ». Confrontée à cette menace insurmontable, l’Humanité est contrainte de fuir la Terre pour se réfugier sur la Lune. Les humains ne tardent pas à former une Résistance composée de soldats androïdes visant à reconquérir leur planète. Pour faire le poids face aux machines des envahisseurs, la Résistance déploie une nouvelle unité d'infanterie androïde nommée YoRHa. Sur la Terre dévastée, la guerre entre machines et androïdes fait rage. Un conflit qui va bientôt faire la lumière sur la réalité oubliée de ce monde…

    Nier:automataLe game play /

    Je ne vais pas m'attarder sur le gameplay. En effet, je joue en facile donc il est pour moi difficile de vous parler des modes de combats, de jeu. En revanche, je peux affirmer que ce jeu est vraiment accessible. Si, comme moi vous êtes intéressés par l'histoire et non pas les combats, vous pouvez jouer en "automatique". En quoi cela consiste-t-il ? Le jeu passe en pilote automatique, le personnage et le pod, vont alors attaquer seul les ennemis. Je ne suis pas une grande joueuse et je pense être ce type de personne qui préfère de loin apprécier l'histoire. Mais pour les personnes recherchant un poil d'adrénaline, le jeu est riche en difficultés. Malgré tout, différentes armes sont disponibles au court du jeu, vous pourrez choisir, avec le système de puce, s'il est mieux de se centrer sur l'attaque ou sur la défense, ou alors un mode de jeu équilibré. C'est en effet au joueur de modifier les caractéristiques du personnage sur le menu, ces fameuses puces que vous pourrez gagner lors de combat ou acheter en magasin. De plus, les boss sont vraiment attractifs et offre une très bonne diversité au jeu. L'un d'entre eux m'a vraiment marqué (le boss de l'opéra), et avec les deux personnages principaux jouables, le jeu nous offre une vision différente de ce boss à chaque fois, révélant une histoire touchante que je vous laisserais découvrir.

     

    Le scénario /

    Nier:automataLe scénario est la raison pour laquelle j'ai décidé de jouer à ce jeu. J'ai entendu beaucoup de bien, et je me suis tout de suite sentie obligé d'y jouer. Nos sommes immergés dans un monde où l'humanité n'est plus, enfin tout du moins, sur la Terre. En effet, elle a décidé de se réfugier sur la Lune. La Terre s'est retrouvé envahie par les extraterrestres, armés de "bio-machine". Les hommes, réfugiés sur la Lune, envoient donc, via une base satellite, des androïdes capables de lutter contre la menace afin de reconquérir la leur planète natale. Sur un scénario qui laisse un arrière goût de déjà-vu, nous nous rendons vite compte de la complexité de l'intrigue. 

     

    J'ai toujours aimé les histoires qui mettent en lien le rapport entre l'homme et l’androïde. J'ai pu voir de nombreuses choses sur le sujet et j'ai pourtant trouvé que le jeu était innovateur. Je me suis attachée rapidement aux protagonistes, qui "vivent" pour se battre pour des luttes qui ne sont pas les leurs. Le jeu avance très vite. J'ai ris, pleuré, été en colère. J'ai souhaité une histoire d'amour, je me suis mise à la place de leur histoire au destin tragique. Nous nous rendons vite compte, que tout était bercé l'illusion, que ce que l'on nous a montré dès le commencement, n'était pas du tout ce que l'on pensait. Il m'est difficile de parler de ce jeu avec précision et sentiment sans vous spoiler. J'essaie donc de rester la plus évasive possible. Malgré tout, des liens sont crées au court du jeu dans des décors absolument fabuleux, un pèle-mêle entre des décors urbains et sauvage, où la nature a repris le dessus sur tous. J'aime les thématiques abordées; les androïdes sont-ils doués d'une conscience ? Peuvent-ils devenir "humain" ? On se rend vite comptes qui semblent ressentir des émotions, des sentiments. Mais tout n'est-il pas programmé à l'avance ? J'en suis venue à me demander s'il était vraiment doté d'une âme ou si cette âme n'était pas finalement codée depuis le départ. Je pense que ce jeu est réellement l'une de mes plus belles expériences. 

     

    La bande son /

    Je pense que c'est la partie la plus réussie du jeu, je compte par ailleurs m'acheter le CD de la bande originale du jeu. La musique est au cœur du jeu, chaque zone a son thème musical. Composée comme le premier NieR en majorité par Keiichi Okabe, mais aussi Keigo Hoashi et Kuniyuki Takahashi, la bande-son de NieR: Automata est composée de plusieurs dizaines de morceaux. Je ne suis pas non plus très renseignée sur le sujet, puisque je vous parle ici avec mon cœur. Je sais qu'une langue (inventée à partir de plusieurs langues déjà existante) a été écrite pour les musiques du jeu. J'écoute encore aujourd'hui (je tiens à préciser que cela doit faire plus d'un an que je n'ai pas touché le jeu) une bonne partie des musiques. Le travail fournit est extraordinaire, les musiques sont insérées dans le jeu avec perfection, tout est calculé. Je vous laisse écouter ci-dessous ma préférée. 

    En conclusion, je pense que Nier;automata est un jeu à ne pas manquer. Il laisse m'a laissé une marque profonde lorsque je l'ai terminé. J'ai ressenti beaucoup, j'ai partagé la douleur des personnages. J'ai pleuré de nombreuse fois. Si je peux vous dire quelque chose, jouez à ce jeu. Ne manquez pas l'opportunité de jouer un jeu remplit de thématiques riches! 

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • Je n'avais pas prévu de faire un article sur Kingdom Hearts, bien que j'aime beaucoup cette saga mais je me suis décidée aujourd'hui (alors que je devrais travailler mon tpe) parce que ma sœur a obtenu l'un des jeu pour noël : Kingdom Hearts 3D: Dream Drop Distance et j'en suis tombée amoureuse. C'est le deuxième jeu auquel je joue, le premier étant Kingdom Hearts II sur émulateur, et l'ayant bientôt fini (boss de fin) je ne pouvais m'empêcher d'en faire un article.Ce n'est pas une critique car cela serait trop long, mais c'est surtout pour en parler.

    kingdom hearts 3D Dream drop distance ; tumblr

    La saga Kingdom Hearts

    KINGDOM HEARTS ; POURQUOI J'AIME CETTE SAGA ?

     

    Synopsis Kingdom Hearts I : C'est par les réflexions de Sora, 14 ans, que commence l'histoire. Vivant avec ses amis Riku, Kairi, Tidus, Wakka et Selphie sur l'île du Destin, il rêve d'aventure. C'est ainsi que lui, Riku et Kairi commencèrent la construction d'un radeau, espérant atteindre des lieux inexplorés, et découvrir s'il existe d'autres mondes. Mais une nuit, alors que le radeau est presque achevé, une énorme tempête éclate. Sora, inquiet, se précipite pour s'assurer de l'état de l'embarcation, mais ne tarde pas à voir surgir du sol d'étranges créatures noires. Les fuyant, il retrouve Riku, qui lui tient un étrange discours et plonge dans les ténèbres. Sur le point de se faire engloutir lui aussi, Sora est sauvé par l'apparition d'une mystérieuse arme en forme de clé, capable de détruire les créatures. Par la suite, il va se réveiller dans la ville de Traverse et va commencer son aventure avec Donald et Dingo, à la recherche du Roi Mickey et de Kairi (qui avait disparu lors de la tempête).

    J'aime ce jeu, tout d'abord grâce à l'univers. J'ai toujours trouvé ça génial ce mélange entre Final Fantasy et Disney. Ça donne un univers typiquement japonais avec tous mes personnages Disney préférés. De plus, nos protagonistes découvrent l'histoire des films, en étant inclus dedans, ce qui donne une sorte de renouveau (dans ma tête c'est Sora, Donald, Dingo et Riku qui ont aidé nos personnages de Disney à s'en sortir de leurs galères maintenant dans les films aha). Par ailleurs, je n'ai rien à dire sur le graphisme, l'animation et encore moins sur le charadesign (les personnages sont tellement beaux, surtout dans les cinématiques) et la musique (mon coup de cœur étant l'opening de Kingdom Hearts II). Tout est fait pour ne jamais s'ennuyer, il y a quelques moments dans les mondes que j'ai pu trouver long, des boss difficiles à vaincre, mais je pense que cela serait trop facile (surtout que je joue en mode débutant donc mater moi la faible que je suis aha). 

    DES PERSONNAGES ATTACHANTS / 
    Mais il y a une chose que j'ai vraiment aimé, c'est tout simplement les personnages. Ils sont beaux, travaillés, profonds. Tout ce que j'aime. Mes personnages préférés ne sont pas très nombreux, je ne citerais que Roxas, Axel et Riku. J'ai particulièrement aimé Naminé aussi, mais je n'ai pas tout compris à son sujet

    Ajouter cette vidéo à mon blog

     donc je ne peux pas vraiment en parler (en tout cas elle est magnifique). De même par tout ce qu'ils peuvent dire sur les sentiments, le cœur, la lumière et les ténèbres, l'importance d'une vie. La relation entre Roxas et Sora le démontre parfaitement, quand Sora lui dit qu'il mérite de vivre car il est une personne unique. Riku est de loin mon préféré, c'est un personnage tellement vrai, touchant et réaliste, un jeune homme partagé entre la lumière et les ténèbres, qui se bat pour sauver les personnes qu'il aime, quitte à se laisser envahir par les ténèbres. Dans le jeu sur 3DS, il est un personnage jouable en alternance avec Sora, il prend d'ailleurs une place de plus en plus importante au fil du jeu, je trouve même plus que Sora pour moi. Il est fort, il arrive à se contrôler, il est intelligent, il est porteur de la Keyblade à la perfection. Il a vaincu les ténèbres de son cœur et arrive à vivre avec. D'ailleurs, en parlant de Keyblade, j'aime beaucoup ce concept de clé qui peut ouvrir, fermer n'importe quoi, et elles sont toutes très belles avec un beau design. Vraiment, peu de personnages sont plats et mal exploités, la plupart possèdent une place propre dans le jeu, ainsi qu'une façon de voir les choses, différente.

    Je voulais revenir au jeu 3D. Il y a des personnages uniques à ce jeu j'ai beaucoup aimé, il s'agit de Neku, Shiki, Joshua, Beat, et Rhyme. Des personnages assez singulier sachant que l'on ne sait pas vraiment d'où ils viennent, mais probablement du "Japon" car Shiki propose à Sora de venir lui rendre visite à Shibuya. Malgré ça, ils n'en reste pas moins des personnage attachant, en particulier Neku que j'espère revoir dans les prochain opus. Ce sont d'ailleurs les personnages du jeu The World Ends With You (et pas Final Fantasy ici).

    La saga Kingdom Hearts RIKU ET SORA, PLUS QU'UNE SIMPLE AMITIÉ /
    Je vais aussi vous avouer que je ship officiellement Sora et Riku. Leur relation est basée sur une amitié tellement pure. Même lorsque Riku a sombré dans les ténèbres, Sora ne l'a jamais abandonné et il a tous fait pour qu'il redevienne comme avant et n'a jamais perdu espoir de le retrouver. Je n'irais pas jusqu'à dire qu'il s'aime romantiquement, cependant, il y a un lien très fort entre ces deux là, qui m'a été confirmé par l'opus 3DS. Pourquoi ? Car Sora et Riku ne sont pas ensemble physiquement pendant le jeu, mais ils sont connectés par leurs cœurs. Ce qui leur permet de surmonter les épreuves à deux même s'ils sont seuls. et ça même la personne qui haïe le plus les ship, ne peut le nier. Ils sont fusionnels, ils se complètent avec perfection et je vais vous avouer que leur relation me fait rêver. Sora a quand même réussi à sortir Riku des ténèbres, il est le seul à avoir réussis et c'est pas rien. J'étais convaincu que Riku et Sora aimaient respectivement Kairi, mais plus maintenant et je vois derrière eux, une relation beaucoup plus complexe qu'une simple amitié. 

    Voilà, je suis contente d'avoir parlé un peu de ce jeu qu'est Kingdom Hearts, un jeu qui est maintenant entré dans mon cœur à côté de Zelda (et Pokemonaussi). Je n'ai pas dit tout ce que je voulais, mais mon TPE m'attend, je rajouterais des choses si l'envie me prend.
     
    Maintenant, on attend avec impatiente KHIII qui sort cette année.
    Partager via Gmail

    1 commentaire
  • P O K E M O N


    POKEMON et... ce que j'aime dans ce jeu

    MOI ET POKEMON /

    Aujourd'hui, nous connaissons tous pokemon. Ce jeu et dessin animé qui a fait partie de l'enfance de bon nombre d'entre nous et qui, j'espère, continuera d'en faire partie. Y a-t-il vraiment encore besoin de présenter pokemon ? Un univers fantastique où, un jeune garçon (et depuis un certain temps, une jeune fille aussi), part à la découverte d'un monde peuplé de pokemon, sorte de petites créatures que nous aurons à capturer et combattre tout le long de notre aventure. Les premiers pokemon sont sortis sur GameBoy, ils étaient les pokemon version rouge, jaune et bleu. Pour être honnête, je ne les ai jamais finis. J'ai commencé Jaune (je ne l'ai pas aimé) et rouge (je n'ai jamais réussi à le finir mdr). Mais mon tout premier pokemon était la version diamant, sur Nintendo DS. Je l'ai tout simplement adoré! mais vraiment! Je me souviens, j'étais au collège et je me suis retrouvée bloquée dans le jeu, vers le début en plus, pour un truc tellement facile que même si je ne m'en souviens pas, j'ai honte. Mais lorsque j'ai fini diamant, cela a été une sorte de révélation, comme si j'avais vu quelque chose de céleste (lol). De plus, j'ai adoré le personnage de Cynthia : et puis un maître de la ligue qui est une femme, c'est quelque chose que j'aime beaucoup. Depuis que je suis petite, je regarde l'anime à la télé, je me souviens que pendant les week-end et vacances, je me levais le matin à 8h30 pour ne pas louper mes épisodes et le nombre de carte à jouer que je pouvais avoir, c'était impressionnant! Je passais ma vie à échanger toute sorte de carte achetée, trouvé etc. Mais à partir du jeu, j'ai commencé à adorer pokemon. Sur ma R4, j'ai tout de suite demandé Perle à mon père que j'ai peu de temps fini après, puis après ce fut le tour de platine et ainsi de suite. Sur 26 jeux sortis aujourd'hui, j'en ai joué à 18, et même si je ne les ai pas tous fait (comme ils sortent généralement par 2/3 versions de la région), j'ai joué à au moins une de chaque version. Donc, j'ai joué sur toutes les régions y compris la dernière, Alola.

    POKEMON et... ce que j'aime dans ce jeuPokemon me suit depuis petite et encore aujourd'hui alors que j'ai 18 ans! Je continue de suivre les actualités, les events et les sorties des jeux! A chaque nouvelle version, je suis impatiente de pouvoir y jouer. L'évolution graphique est parfaite, pour moi pokemon n'a jamais été aussi beau qu'en 3D (je ne crache ABSOLUMENT PAS sur les versions GB, GBA et GBC, au contraire elles sont superbes pour leur temps!!), je savoure chaque partie, chaque nouvelle connexion. Dans chaque version, Game Freak apportent une touche de nouveauté, quelque chose que l'on n'avait pas encore vu (même si ce n'est pas toujours très bien réussi). Les musiques aussi sont de plus en plus belles. Mais en plus de tout ça, ce qui a réellement évolué, ce sont les intrigues. D'un point de vue personnel, les intrigues de pokemon sont de plus en plus recherchées et, maintenant on est très loin du plot de départ : la méchante team qui veut un pokemon légendaire pour faire le mal ou contrôler le monde. En dehors des teams 'je suis méchante', nous avons des personnages avec une psychologie beaucoup plus recherché qu'au départ, même si cela reste dans le superficiel, pokemon touche à des thèmes plus matures et plus sombre qu'à l'origine. C'est pour moi un grand plus, car cela permet à pokemon de se renouveler. Par qu'il n'est sans dire que s'il n'y avait pas eu ça, pokemon n'aurait pas connu sa popularité d'aujourd'hui, tout simplement à cause des pokemon. J'aime presque tous les pokemon de toutes les générations, mais ce n'est pas le cas de tout le monde, beaucoup d'entre nous crache sur les nouveaux design trop farfelu, ou qui s'éloigne trop de ce qu'était pokemon d'origine, ou même trop similaire aux pokemon des autres versions. J'ai envie de dire que ce n'est pas important, je trouve même cela cool qu'il arrive encore à créer de nouveaux pokemon, depuis le temps que le jeu est dans le commerce. Et stop, les schémas de pokemon sont répétitifs mais c'est parce qu'ils en ont décidé comme ça : pokemon chien, pokemon rongeur, pokemon oiseau..... et alors ? Ça ne change en rien la qualité de l'histoire.

    POKEMON NOIR ET BLANC / 
    Mais ici, je voulais parler particulièrement d'un jeu pokemon (et de sa suite) qui font aujourd'hui partis de mes préférés tout confondu : Pokemon Noir et Blanc et Pokemon Noir et blanc 2. Cette version est, pour moi, celle avec le plus de mystère et la plus touchante. Vraiment, quand je vous dis que c'est ma préféré je ne rigole pas du tout, j'en ai pleuré tellement je l'ai adoré. C'est une perle 

    Ajouter cette vidéo à mon blog

    et si vous n'y avez pas joué, je m'en fiche trouvez un émulateur, mais jouez!!!!!! C'est un ordre!!!!! (d'ailleurs, je suis actuellement en train de recommencer ma partie!!). Mais pourquoi c'est ma préféré me direz-vous ? EN PREMIER LIEU, le professeur pokemon est ici, UNE FEMME !! et j'aime bien quand la gente féminine s'impose un peu dans un milieu où nous ne voyons que des hommes aha. DE PLUS, les pokemon sont vraiment super super beau dans cette région et la région d'Unys est une superbe région aussi, on ne peut pas se le cacher. Il y a de nouveau pokemon de cette région qui m'ont fait rougir tellement j'avais envie de les croquer!! Mon petit bébé c'est Munna, vraiment trop chou. Et on a deux compagnons de route, trop chou (Bianca elle est toute naïve au début, mais tellement belle fille!!!). Et puis, je ne sais pas, tout commence dans le jeu d'une façon différente, enfin tout diffère dans chaque jeu, mais ici, je ne sais pas c'est... ouah ! Mais ce n'est pas seulement pour tout ça que pokemon noir et blanc a été mon coup de coeur, mais pour l'histoire! Grâce à ce jeu, mon personnage préféré de tous les pokemon confondus est N. Ce mystérieux personnage qui nous apparaît dans le jeu dès le début, qui dit pouvoir parler avec les pokemon. Franchement, je veux un pokemon concentré sur N !! Où enfin on pourra en apprendre plus parce que toutes les théories principales sur ce personnage se rejoigne sur le fait, qu'il serait un pokemon et plus particulièrement un Zoroark... MAIS Game Freak ne nous le confirme pas!!! Dans le jeu de nombreuse allusions y sont faites par Ghetis et dans l'épisode de pokemon génération à gauche (ça résume ce moment clé en animation!!!) on nous le dit aussi!!!! Qui est N? Et je ship l'héroïne fille (ou garçon c'est la même désolée hein) avec N. VRAIMENT. Je m'emporte un peu. De tous les jeux pokemon, il est celui que j'ai préféré et même si sinnoh reste dans mon coeur parce que c'est la première région que j'ai faite, qu'Alola la dernière, est tout simplement magnifique et innovante, que Kalos a très bien lancé la 3D, je conseille à tous et à toutes, de jouer à noir et blanc, parce qu'il en a le mérite.

    POKEMON GENERATION /
    Pour ceux qui ne connaissent pas, pokemon génération est une webserie des jeux pokemon reprenant tous les moments clés des jeux, des premiers à Kanto jusqu'à Kalos! Tous les épisodes sur disponibles gratuitement sur YouTube (bon, en VF , mais ce n'est pas grave) en très bonne qualité! Je trouve qu'ils se sont défoncés, car on revoit des moments des jeux d'un point de vue différent et plus mature. Et puis l'animation est très bonne pour des épisodes de 4/5 minutes! J'ai mis l'épisode 15 ci-dessus (il s'accordait bien à mon article et ça peut vous donner une idée du spécimen). C'est plus cool à regarder que l'anime (bien que j'aime beaucoup l'anime) parce que ce dernier est pour un public assez jeune!

    POKEMON et... ce que j'aime dans ce jeuPOKEMON, LES FILMS ? /
    Tout le monde le sait, il y a depuis longtemps des films pokemon, j'en ai vu un certain nombre mais j'avoue être particulièrement en retard! J'ai vu m'arrêter à noir et blanc et encore, je n'ai sans doute pas vu tous ceux d'avant ! (honte à moi). Mais il y a quelques films qui sont vraiment magnifiques et que j'ai adoré. Le premier est tout simplement le premier film pokemon, Mewtwo VS Mew qui est quand même un film relativement sombre par rapport à l'univers de base de pokemon, il faut se l'avouer ! J'ai aussi, beaucoup aimé le quatrième film, Celebi la voix de la forêt qui était splendide et très touchant. Pour poursuivre dans les films qui m'ont touchés, il y a le sixième, Jirachi, le génie de voeux et le neuvième Pokemon ranger et le temple des mers (avec Manaphy! Flora et Manaphy sont trooop chou!!!). MAIS celui qui restera à jamais mon préféré est Lucario et le mystère de Mew. Il est mon préféré, déjà parce qu'il y a Lucario et que Lucario est mon pokemon ultime préféré, aucun autre ne lui arrive à la cheville. Il est super balèze et il parle!! Lucario qui parle que crush de suite, même si c'est pokemon, je le vois plus comme un hybride humain pokemon (genre un peu comme N lol). Et puis le thème de l'histoire, avec les guerres, la mort. Je le trouve vraiment mieux que les autres, il se détache totalement de l'anime et si ce n'était pas Sasha le héros, je ne l'aurais jamais rattaché à l'anime. Même la team rocket m'a touchée!! C'est riche en émotions, c'est beau, tout est beau! Ce film je l'ai vu de nombreuses fois, je l'ai dans mon PC et je ne m'en passerais pas (à chaque fois que je le regarde j'en pleure...), je le conseille à tout le monde si vous ne l'avez pas vu mais il faisait partie de ses films qui passaient souvent sur Gully quand on était enfants!

    Enfin, vous l'aurez compris, je suis ce qu'on peut appeler une fan de pokemon. Certe, il y a beaucoup de gens qui s'y connaissent plus que moi mais, personne ne niera à quel point je suis amoureuse de cette franchise! Et j'ai tellement de mal a accepter le fait que l'on ne puisse pas aimer, sachant qu'il y en a presque pour tous, avec les histoire qui se diversifient! Qu'on n'aime pas l'anime, ok mais que l'on aime pas le jeu...... oui ? aha enfin bref, merci de m'avoir lu et renseignez-vous, pokemon c'est bien!
    Partager via Gmail

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique